Acheminement d’une communication

 

Comment une communication est-elle acheminée ?

Chaque zone géographique couverte par un relais ou une station de base (BTS) est quadrillée en cellules. Une seule cellule ne pouvant assurer qu’un nombre limité de communications simultanées, elles sont en nombre plus important en zone urbaine (où la densité de portables est importante) qu’en zone rurale.

Lorsqu’il est allumé, votre portable émet régulièrement un signal afin d’être localisé et pouvoir recevoir un appel. L’antenne la plus proche capte alors le signal radio de votre communication. Sa station de base (BTS) transmet le signal numérique à son contrôleur de station de base (BSC), qui à son tour l’envoie à son centre de commutation des services mobiles (MSC). Ce dernier gère toutes les communications d’une zone géographique. Relié au réseau filaire classique (RTC), le MSC achemine votre appel vers son destinataire final, s’il s’agit d’un téléphone filaire. Dans le cas où l’appel serait destiné vers un portable, le signal va transiter de MSC en MSC jusqu’au centre de commutation des services mobiles où a été repéré le portable destinataire. Puis il assurera la liaison jusqu’à la station de base de la cellule où se trouve votre correspondant. Et grâce à l’antenne associée, il recevra votre communication. (Voir la page Architecture du réseau mobile)

Vous pouvez ainsi vous déplacer d’une cellule à l’autre sans que votre communication soit coupée grâce à la technique du “handover”, qui permet la transmission des informations de gestion vers la nouvelle station de base (BTS) même lorsque que vous vous déplacez à 300 km/h (dans le TGV notamment).

Vous pouvez également utiliser votre portable à l’étranger, grâce à la technique du “roaming” (itinérance en français), qui permet à l’abonné d’être identifié, et d’utiliser les cellules étrangères de la même façon que sur le territoire Français.

Annuaire Net-Liens

Retour vers la Page “Notions Diverses”