Le HSXPA+, la bataille des opérateur

Les trois opérateurs mobiles historiques, tout en dévoilant l’accélération du déploiement de leurs réseaux 4G, poursuivent l’augmentation des performances de leur réseau mobile 3G+ existant.  La dernière évolution en date porte sur le doublement du débit de 21 Mbit/s (technologie HSPA+ avec utilisation de deux fréquences 3G), porté à 42 Mbit/s en téléchargement sur le lien radio descendant (du réseau vers le terminal). 
Tout en procédant à la généralisation des débits de 21 Mbit/s à partir du 11 avril, un opérateur s’est lancé dans le déploiement du HSPA+ à 42 Mbit/s, fin 2011. Cette technologie est disponible dans 50 agglomérations et grandes zones balnéaires (en prévision de la période estivale). Fin 2012, 88 % de la population sera couverte en 21 Mbit/s et 63 % en 42 Mbit/s.
Le dernier iPAD est compatible HSPA + à 42 Mbits/s
Un des opérateurs précise que la technologie HSPA+ à 42 Mbit/s, jusqu’à présent accessible aux clients entreprises, est désormais ouverte au grand public. Plus de 50 % de la population est couverte par cette technologie, dont 40 grandes  agglomérations (Paris, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Lille, Lyon, Nantes, Nice, Marseille, Montpellier). D’ici fin 2012, cette couverture s’étendra progressivement pour atteindre 60 % de la population avec l’ajout d’agglomérations comme Bordeaux, Nancy, Metz, Strasbourg, Toulouse ou encore Angoulême.
Enfin, ledernier grand opérateur continue de faire évoluer son réseau pour permettre à ses clients de profiter de débits de 21 ou 42 Mbit/s. Fin juin 2012, 50 % de la population sera couverte en 42 Mbit/s. Reste que très peu de terminaux mobiles sont compatibles avec ce nouveau débit, à la notable exception du dernier iPAD d’Apple et de la clé USB de Huawei (modèle E 372) que les opérateurs proposent avec leur forfait très haut débit mobile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.